Les plus belles villes à visiter en Belgique

La Belgique est connue comme étant le pays du chocolat et de la bière. Il y a aussi de belles villes en Belgique à découvrir et à visiter. Lorsque vous cherchez les meilleurs endroits à visiter en Belgique, vous avez en fait le choix entre la Flandre néerlandophone et le sud du pays, la Wallonie francophone. Bruxelles, la capitale officiellement bilingue est située au centre du pays. Il y a aussi la région germanophone à l’est.

Il y a beaucoup de villes à visiter en Belgique. Étant un petit pays avec d’excellentes liaisons de transport, les meilleures attractions touristiques de la Belgique ne sont jamais trop loin de Bruxelles. La proximité de toutes les grandes villes belges rend la Belgique parfaite pour les escapades de week-end et les courts séjours. La Belgique est diversifiée, historique et cosmopolite.

Il y a aussi des paysages spectaculaires à explorer en Belgique, nichés entre ses petites villes rustiques. La région forestière des Ardennes pour des activités de plein air, l’une des villes côtières sur la plus longue ligne de tramway du monde en valent la peine.

1-. Visiter Bruxelles

Bruxelles, ma belle …. est une ville magnifique !

Bruxelles a d’abord été une forteresse, puis s’est transformée en place de marché et s’est finalement transformée en centre économique, politique et social. Il y a beaucoup à voir dans la ville, du musée de la bande dessinée à la culture des cafés de la Grand-Place. Voici une liste de nos suggestions :

Grand-Place

bruxelles-grand-placeLa Grand-Place, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, est la principale attraction touristique de la ville de Bruxelles et est qualifiée de plus belle place du monde. C’est sur cette place qu’historiquement ont été vendus des textiles français et anglais, des vins français et de la bière allemande. Au Moyen Age, les maisons en bois étaient construites autour du marché et au 14ème siècle, des familles aisées se mirent à construire des hôtels particuliers en pierre, ce qui fit que le marché devint le principal centre administratif commercial. L’hôtel de ville est né en 1402 et était déjà un centre politique. C’est là que les ducs, les rois et les empereurs furent reçus, mais la place fut aussi le lieu d’exécutions.

Aujourd’hui, la Grand-Place est une belle place médiévale pavée à ciel ouvert et est la place du marché principale de Bruxelles. C’est un endroit idéal pour flâner et admirer les élégantes maisons de corporation qui ont remplacé toutes les maisons en bois. Beaucoup ont admiré sa beauté dont Victor Hugo et Baudelaire qui ont rhapsodié son charme et son allure. Il y a un marché aux fleurs quotidien entre mars et octobre et souvent accompagné de concerts et d’un spectacle de lumières le soir.

Tous les deux ans, des cultivateurs de bégonias belges décorent la Grand-Place d’un beau tapis de fleurs avec environ 750.000 bégonias. Les visiteurs sont accueillis avec une tapisserie végétale étonnante représentant un thème.

La place est un endroit où une foule de bars et de cafés locaux sont un superbe exemple de la culture des cafés de qualité supérieure.

Sur la Grand-Place, n’oubliez pas de visiter l’Hôtel de Ville gothique. Elle date de 1402 et est le siège d’un gouvernement civique. Il s’agit d’un bâtiment attrayant avec des fenêtres arquées, des tours et orné de sculptures dont St Michel tuant une diablesse. Si vous vous sentez énergique, escaladez la tour gothique brabançonne de 96 mètres de haut et profitez de la vue imprenable sur la ville.

Le Manneken-Pis

Le Manneken-Pis est un personnage majeur du folklore bruxellois, insolent et joufflu. C’est probablement la statue la plus photographiée de Bruxelles, mais elle ne mesure que 60 cm de haut. Il a été conçu par Jérôme Duquesnoy et est une petite fontaine où l’eau sort d’un minuscule pénis métallique que les garçons montrent du doigt au spectateur. Il est habituellement nu comme une étoile, mais parfois il s’habille. Il a une garde-robe impressionnante de 600 tenues exposées dans la Maison du Roi.

Centre Belge de la Bande Dessinée

Saviez-vous que la Belgique compte plus de dessinateurs de bandes dessinées au kilomètre carré que tout autre pays ? Si vous aimez les dessins animés, vous apprécierez ce musée dédié à la bande dessinée. Il se trouve dans l’entrepôt Waucquez, un chef-d’œuvre en soi, conçu par l’architecte Art Nouveau Victor Horta. Vous serez emmené dans le voyage qu’un dessinateur de bandes dessinées doit faire du concept à la boutique. Il y a plus de 5000 dessins originaux et une section entière sur le célèbre héros de dessin animé belge, Tintin.

Par ailleurs, vous pouvez voir six peintures murales dramatiques, surprenantes et amusantes peintes sur les pignons de la ville. C’est la ville elle-même qui les a commandés. Rendez-vous à l’office du tourisme, situé dans l’hôtel de ville, pour obtenir une carte.

Le parc Heysel et l’Atomium

Le parc du Heysel, situé à l’ouest de Bruxelles, est dédié aux loisirs et aux loisirs. Le Heysel a été rebaptisé Stade Roi Baudoin.

L’un des points forts du parc est l’Atomium. Il s’agit d’un modèle étincelant de 102 mètres de haut d’un atome fait de chrome et d’acier conçu par André Waterkeyn. Pour vraiment apprécier cette structure, prenez le temps de jeter un coup d’œil et d’apprécier l’énormité de la situation.

Elle a été érigée à l’occasion de l’Exposition universelle de 1958 pour symboliser une nouvelle  » ère atomique « . Il s’agit d’une représentation précise d’une molécule de fer qui a été agrandie 165 milliards de fois. Il comprend neuf sphères d’acier de 18 mètres de diamètre reliées par des tubes, qui contiennent toutes des objets exposés. C’est probablement plus impressionnant à l’extérieur qu’à l’intérieur, mais un ascenseur vitré à grande vitesse emmène les visiteurs au sommet en seulement 23 secondes où vous pouvez vous arrêter pour prendre une bière et une collation, admirer la vue et descendre les escalators en vous arrêtant aux différents espaces.

Basilique du Sacré-Cœur

Cette église Art Déco est la cinquième plus grande église du monde, située dans la commune de Koekelberg à Bruxelles. Ses dimensions impressionnantes (89 mètres de haut et 167 mètres de long) donnent sur le Parc Elisabeth. Bien qu’il soit modelé sur le Sacré-Coeur à Paris, il est fait de béton, de grès et de brique rouge et, contrairement à l’original, n’est pas d’un blanc éclatant. Le roi Léopold décida de le construire en 1902 et il posa la première pierre en 1905. Elle a finalement été achevée en 1971, à temps pour commémorer le 75e anniversaire de l’indépendance de la Belgique.

2-. Gand

L’enchevêtrement de canaux, de ponts et de monuments protégés donne à Gand une perspective idyllique semblable à celle de Bruges, même si cette ville flamande n’a pas encore été envahie par les touristes. Les anciennes nouvelles sur les charmes historiques, culturels et branchés de Gand commencent enfin à s’étendre au-delà des frontières internationales, et elles comprennent ces 10 points forts.

La cathédrale Saint-Bavon

saint-bavon-gandUne grande période de restauration de cinq ans touche à sa fin. Le retable de Gand, l’œuvre d’art la plus volée au monde devrait occuper à nouveau son domicile dans la cathédrale Saint-Bavon. Le polyptyque géant, également connu sous le nom de L’Adoration de l’Agneau Mystique, des mains des frères Van Eyck est considéré comme le premier chef-d’œuvre de la Renaissance, et en conséquence, il a été démonté et volé de nombreuses fois depuis sa création en 1432. Napoléon, Hitler et bien d’autres ont eu l’œil sur elle, mais jusqu’à présent, le retable a toujours fait son chemin vers la maison. Une pièce, volée en 1934, est cependant toujours manquante et les théories sur sa localisation continuent de voler. En fait, le service de police de Gand s’efforce aujourd’hui encore de repérer l’endroit où se trouve le groupe d’experts, en réagissant aux informations reçues et en refusant de clore l’affaire tant que le mystère n’aura pas été résolu.

Marché aux fleurs de Kouter

L’immense place Kouter s’embellit chaque jour de fleuristes et de leurs produits parfumés, mais les dimanches sont plus spéciaux ; c’est alors que les vendeurs donnent le meilleur d’eux-mêmes et présentent en masse arbustes, fleurs et autres articles de verdure. Pendant ce temps, le pittoresque Blue Kiosk regorge de gens qui profitent de la dernière journée du week-end avec des huîtres et du champagne, ou d’un excellent espresso à côté, à La Dolce Barista.

Visite du musée S.M.A.K.

Fondé par Jan Hoet, le S.M.A.K. dans le Citadelpark est devenu une présence respectée dans le paysage des musées européens. Le lieu possède la plus grande collection d’art contemporain du pays et s’est bâti une réputation pour l’inattendu. Pensez à une exposition qui prend possession de douzaines de maisons privées dans la ville, ou à l’arrachage de plafonds pour abriter un bateau pirate géant du provocateur conceptuel Paul McCarthy.

3-. Dinant

Située dans la région francophone de la Belgique en Wallonie, Dinant est une commune de la province deNamur située sur la Meuse. Elle a une superficie d’environ 90 km2 mais la ville principale elle-même est assez petite et peut être parcourue en moins d’une heure ! Par le passé, en raison de sa situation stratégique sur la Meuse, Dinant était souvent exposée aux batailles et aux pillages, il s’ensuit naturellement que cette région est riche en histoire et en forteresses.

La Meuse est un grand fleuve européen qui prend sa source en France, traverse la Belgique et les Pays-Bas et se jette dans la mer du Nord. Ainsi, étant donné que Dinant  » scintille  » le long de ce cours d’eau, c’est un must pour se prélasser dans sa beauté ! Vous pouvez choisir de vous promener ou de vous prélasser au bord de la Meuse, ou vous pouvez profiter d’une croisière pour admirer tous les paysages époustouflants.

Collégiale Notre Dame de Dinant

Cette Collégiale Notre-Dame est une cathédrale gothique du XIIIe siècle, dont le clocher iconique en forme de poire du XVIe siècle est le point de repère de la ville de Dinant. C’est vraiment une belle structure en soi qui est même parfaitement encadrée par la falaise derrière laquelle se trouve la citadelle de la ville.

Citadelle de Dinant

Construite en 1815, cette forteresse surplombe la ville de Dinant et fait partie des « Meuse Citadelles » (les deux autres étant situées à Huy et Namur). Pour remonter ce haut lieu culturel, vous pouvez soit monter les 405 marches, soit prendre le téléphérique qui coûte environ 11 euros. Il vaut la peine de visiter cet endroit, car il n’y a pas seulement un musée d’armes, mais il vous récompensera aussi avec une vue aérienne de Dinant !

Pont Charles de Gaulle

Le pont principal de Dinant est appelé  » Charles de Gaulle  » pour commémorer la présence de Charles de Gaulle lui-même – un ancien président de la République française – lorsqu’il fut blessé à la jambe lors de la grande bataille de Dinant en août 1914. En 2014, année du centenaire de la Première Guerre mondiale, ils ont érigé une statue de Charles au pied du pont pour célébrer leur association avec lui (ce qui est quelque peu ironique et étrange).

Aujourd’hui, il n’est pas difficile de trouver ce pont parce qu’il est doublé de saxophones funky qui sont conçus individuellement avec chacun des membres de l’Union européenne à l’esprit. C’était en hommage à Adolphe Sax, l’inventeur du saxophone qui est né ici à Dinant. (Si vous voulez mon avis, c’est mieux d’appeler ça le pont du saxophone.)

Maison de Monsieur Adolphe Sax

En parlant d’Adolphe Sax, même s’il n’avait vécu dans cette ville qu’un an avant que sa famille ne déménage à Bruxelles puis à Paris, Dinant ne voulait pas rater l’occasion de le revendiquer comme leur « fils » et même de célébrer ses réalisations avec tant de ferveur !

Ainsi, les gigantesques saxophones ne se trouvent pas seulement sur le pont Charles de Gulle, mais aussi dans certains quartiers de la ville. De plus, ils ont même mis sur pied un musée ouvert à Sax à l’endroit où se trouvait la maison de sa famille d’origine et qui s’appelle la Maison de Monsieur Sax. (Juste à l’extérieur de cet endroit, vous verrez même une sculpture en bronze de Sax lui-même qui est assis sur un banc, « attendant » que quelqu’un fasse une séance photo avec lui !)

Maison Leffe

Bien sûr, en Belgique, il doit bien y avoir un musée dédié à la bière, et c’est ici, à la Maison Leffe, que vous aurez l’occasion de découvrir l’histoire de la fabrication de Leffe, l’une des bières trappistes belges les plus connues.
Signaler cette annonce

Dans cet hôtel-musée-objet, vous pouvez faire une visite autoguidée qui vous fera découvrir le processus de fabrication de la bière et la vie d’un moine trappiste. Pour finir le prix d’entrée de 7 EUR, vous aurez aussi droit à une dégustation d’ours et à un cadeau !

Rocher Bayard

Situé entre Dinant et Anseremme, le Bayard Rock est une aiguille rocheuse spectaculaire d’environ 40 mètres de haut et cela… était tout un spectacle ! La légende raconte qu’il a été formé lorsqu’il a été fendu par le sabot de Bayard, un cheval magique géant qui portait les 4 fils d’Aymon (une épopée ancienne).

…Mais en réalité, il y avait un petit trou entre ces rochers et il était fendu par les soldats de Louis XIV quand ils essayaient d’envahir Dinant.

Château de Freÿr

Dit comme une mini version de Versailles, ce château est l’un des plus beaux sites de Belgique et même l’un des sites patrimoniaux les plus importants de Wallonie ! Niché sur la rive gauche de la Meuse entre Waulsort et Dinant, ce château est certainement impressionnant non seulement par son architecture, mais aussi par son jardin en terrasses si bien conçu.

4-. Bruges

Bruges est le joyau du pays. Bien qu’elle soit relativement petite, elle regorge de bons restaurants, d’attractions fascinantes, d’activités amusantes, de charme et d’attrait par rapport à de nombreuses destinations européennes plus populaires.

Basilique du Saint-Sang

C’est une église avec un morceau de tissu à l’intérieur. La Basilique du Saint-Sang est un bel édifice de la Renaissance composé de deux églises et est surtout connu pour une petite fiole à l’intérieur de laquelle on dit qu’elle contient un tissu avec le sang de Jésus Christ.

La tour du Beffroi

Au cœur du centre-ville de Bruges, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, se dresse le clocher de Belfort, construit au XVe siècle. C’est l’attraction incontournable de Bruges – la Tour Eiffel ou l’Empire State Building de la ville si vous voulez. Faites l’ascension de 366 marches à l’heure pour entendre l’incroyable ensemble de cloches de la tour qui sonnent leurs mélodies spéciales. Un conseil : seul un nombre restreint de personnes est autorisé à monter la tour du beffroi en même temps, de sorte que les files d’attente peuvent être assez longues. Évitez les créneaux aux heures de grande écoute ou prenez quelques collations et un épisode de votre émission Netflix préférée pour l’attente.

Musée de la torture

Situé dans l’une des plus anciennes prisons d’Europe, le musée est une collection d’instruments de torture des siècles passés. Allez au Musée de la torture pour quelque chose de très différent. Le musée explore les origines et l’importance de la torture dans la société, avec une série d’instruments qui causent la douleur dans l’ordre chronologique. Puisqu’il se trouve dans un bunker souterrain, c’est un endroit à visiter si le temps tourne mal pendant votre visite.

Brugge Markt

Brugge MarktCette place du marché tient un marché hebdomadaire depuis 985. Rendez-vous un mercredi pour l’action régulière du marché, ou entrez dans les maisons de guilde converties en restaurants à l’extérieur. Chaque hiver, la place se transforme en paradis hivernal pour les amateurs de Noël. Entre novembre et janvier, c’est là que se tient le marché de Noël avec une patinoire et des dizaines de stands festifs.

Le canal

La meilleure façon de voir la ville gothique est de faire une croisière en bateau sur ses cours d’eau. Vous pouvez voir la ville à cheval, en calèche ou à pied, mais la meilleure façon de voir sa belle architecture est par l’eau. Les canaux se faufilent à travers le centre historique de Bruges et s’étendent jusqu’à la ville. De beaux bâtiments s’étendent dans toutes les directions, avec des lignes d’horizon accidentées qui se reflètent dans l’eau. Les bateaux partent des jetées autour de la ville tout au long de la journée et de la soirée – et les capitaines sont tous pleins d’informations, d’anecdotes et d’histoires amusantes sur les origines de la ville : l’eau.

Le Pont des Amoureux et le Lac d’Amour

Le lac de l’amour est une oasis de calme au milieu du parc Minnewater, un havre de paix et de tranquillité avec le pittoresque et romantique Lover’s Bridge en son cœur. C’est un endroit incontournable si vous visitez cette ville romantique pour un week-end intime. La rumeur dit que si vous traversez le pont avec votre partenaire et que vous vous embrassez, votre amour durera toujours.

5-. Mons

La cité du Doudou est une ville historique qui comporte beaucoup de visites très intéressantes.

Le Beffroi de Mons

Le Beffroi de Mons est le seul beffroi baroque qui existe encore. Il a été construit au XVIIe siècle après la destruction de l’ancienne tour de l’horloge. C’est un très bel édifice avec une histoire et une structure architecturale très intéressante. Le beffroi offre un beau panorama sur la ville. Pour atteindre le sommet, vous pouvez soit prendre l’escalier en haut, soit utiliser un ascenseur qui vous y emmènera.

Hôtel De Ville

L’Hôtel De Ville est l’Hôtel de Ville de Mons. Il s’agit d’un bâtiment du XVe siècle qui est tout simplement époustouflant, à l’intérieur comme à l’extérieur. La vue sur le Grand Palais depuis le balcon est magnifique, bien que les heures de visite soient limitées, il est donc important de planifier à l’avance.

Musée du Doudou

Le musée du Doudou à Mons célèbre finalement Mons. Il célèbre la Ducasse Rituelle, à St Georges et le Dragon, en plein cœur de la ville. Le musée est installé dans un bâtiment datant de 1625, l’ancien bâtiment du Mont-de-Piété. C’est une question d’interaction, d’interprétation et d’expérience. Ici, vous pouvez voir le casque et la lance de St. George’s. Des écrans, des vidéos et des spots interactifs permettent à chacun de s’engager et de vivre pleinement l’expérience du musée. Il permet de mieux comprendre la Ducasse et pourquoi cet événement est si fédérateur pour la ville.

Le Mundaneum

Lmundaneum-monse Mundaneum trouve ses origines en 1910 avec Paul Otlet et Hennri La Fontaine. Ils ont mis au point un système appelé Classification décimale universelle qui a été conçu pour classer l’information. Elle est finalement devenue une archive avec plus de 12 millions de fiches et de documents. Le Mundaneum est un regard intéressant sur le passé de la collecte et de la gestion des données. Il a été déplacé plusieurs fois au fil des ans, dans des espaces plus réduits, mais ce qu’il en reste réside au Centre d’archives de la Communauté Française à Mons.

Le Musée Silex

Les mines de Spiennes s’étendent sur 101 hectares et 6,4 km, ce qui en fait l’un des plus anciens et des plus grands sites d’extraction de silex en Europe. Il y a 6 000 ans, l’homme néolithique a mis au point une façon d’extraire le silex, de le tailler et de l’utiliser, marquant un changement dans la façon de vivre des hommes. Le musée Silex permet aux visiteurs de comprendre la région, ce qu’elle était et pourquoi elle est importante. Les expositions offrent de l’information sur la façon dont la pierre à fusil a été acquise et transformée en outils utiles. Des promenades éducatives sont disponibles et si vous réservez à l’avance, vous avez la possibilité de descendre dans la mine d’origine. Habillez-vous en conséquence pour visiter les mines car il peut faire très froid ! De bonnes chaussures de marche sont également recommandées.

6-. Ypres

Cette cité médiévale a dû être complètement reconstruite après la Seconde Guerre mondiale. En l’occurrence, Ypres a eu le malheur d’être l’une des sections les plus violentes et les plus touchées par les combats de tout le front occidental. Pas moins de trois grandes batailles ont eu lieu dans et autour de la ville, ne laissant presque rien debout. Aujourd’hui, c’est une belle ville et le centre du patrimoine de la Seconde Guerre mondiale en Belgique. C’est le point de départ de toute visite à Flanders Fields.

7-. Tournai

L’une des principales raisons de visiter la ville wallonne de Tournai est la cathédrale Notre-Dame, considérée comme l’un des plus beaux édifices religieux du monde et inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce chef-d’œuvre de l’art roman et gothique primitif à cinq tours a été construit aux XIIe et XIIIe siècles et abrite aujourd’hui le Sanctuaire de Notre-Dame et l’œuvre de l’artiste flamand Peter Paul Rubens. Si vous avez l’énergie nécessaire pour monter les 257 marches jusqu’au sommet du Beffroi, un clocher autoportant, vous serez récompensé par des vues fantastiques tout autour. Visitez le Musée des Beaux-Arts ou prenez un verre dans l’un des cafés décontractés de la Grand Place.

Un théâtre de tragédies et de guerres

La Belgique a été le théâtre de la guerre européenne et de la guerre mondiale. Visitez Waterloo où, le 18 juin 1815, Wellington battit Napoléon. Aujourd’hui, vous trouverez des visites de champs de bataille, le quartier général de Napoléon, le musée de Wellington et une reconstitution en juin de chaque année. Flanders Fields a été le théâtre de la Première Guerre mondiale, et il y a de nombreux monuments, sites et cimetières dans la région centrée autour d’Ypres, où la Sonnerie aux morts continue à être jouée tous les jours. L’une des batailles les plus célèbres de la Seconde Guerre mondiale, la  » Bataille des Ardennes « , s’est déroulée dans la région boisée des Ardennes au cours de l’hiver 1944/5, près de Bastogne. Il y a des musées consacrés aux forces alliées, un mémorial aux soldats américains tombés au combat et de vastes cimetières militaires américains.

8-. Alost

La ville d’Alost, qui abrite un site du patrimoine mondial de l’UNESCO et le lieu d’un événement qui fait partie du patrimoine mondial culturel de l’UNESCO, est peut-être inconnue, mais elle vaut la peine d’être visitée. Le beffroi et l’hôtel de ville comptent parmi les édifices médiévaux les plus spectaculaires du pays, tandis que le Carnaval d’Alost est un événement de trois jours qui comprend des défilés, des spectacles musicaux et des spectacles de rue.

9-. Spa

Nichée au milieu des collines vallonnées et des forêts verdoyantes des Ardennes belges, Spa est l’emplacement d’eaux de source chaudes dont les pouvoirs curatifs ont vu les gens affluer dans la région depuis le 1er siècle. Souvent surnommée la  » Perle des Ardennes « , Spa est devenue un havre de paix pour les intellectuels au 19ème siècle, avec des grands noms de la littérature comme Victor Hugo et Alexandre Dumas qui y auraient cherché refuge, ce qui lui a valu le surnom de  » Café d’Europe « .

10-. De Haan

Élue l’un des plus beaux villages de Flandre, la ville de De Haan est l’un des sites les plus beaux de la côte belge. Bien que certaines parties de De Haan remontent au Moyen Age, une grande partie de la ville a été formée aujourd’hui lorsque le roi Léopold II a commandé la construction de la ville de villégiature à la fin du XIXe siècle. Les rues sinueuses de De Haan sont remplies de beaux édifices de la Belle Époque et la ville fut jadis la demeure d’Albert Einstein qui y vécut pendant plusieurs mois avant d’émigrer aux États-Unis.