Un week-end à Amsterdam

Un week-end à Amsterdam
Qu\'en pensez-vous ?

Visiter Amsterdam en un week-end, c’est possible ! Si la capitale des Pays-Bas est une grande ville, elle a l’avantage de concentrer tous les lieux touristiques à proximité les uns des autres. Vous pouvez tout faire à pieds, ou encore mieux, louer un vélo pour faire comme les Amstellodamois. Voici une proposition d’itinéraire pour visiter en deux jours les principaux points d’intérêts de la ville.

Le premier jour : le centre d’Amsterdam

Pour faire les choses bien, commencez par la Place du Dam, la place principale d’Amsterdam située au cœur de la Vieille Ville, lieu où fut construit un barrage sur l’Amstel au 13ème siècle, acte de naissance de la ville. Profitez-en pour visiter la Vieille Ville, notamment le Palais Royal et le centre commercial Magna Plaza, monument historique classé. Suivez ensuite la Kalverstraat, charmante rue piétonne bordée de magasins et de cafés, pour rejoindre le musée d’Amsterdam qui retrace l’évolution de la ville depuis sa construction.

Ne manquez pas le Béguinage (Beginhof), une cour bordée de maisons traditionnelles néerlandaises où les béguines (femmes laïques qui avaient fait vœu d’obéissance et dédiaient leur vie au soutien des malades) vivaient autrefois. Si vous avez un petit creux, faites ensuite un tour au Dampkring, coffee shop célèbre d’Amsterdam à la déco psychédélique où a notamment été tournée une scène d’Ocean’s Twelve. Si vous souhaitez manger plus qu’un en-cas, vous aurez l’embarras du choix dans les 9 ruelles (9 straatjes), petit quartier situé non loin où l’on trouve de nombreux cafés, bars et restaurants. En dessert, n’oubliez pas de goûter les Stroopwafel, gaufres typiques fourrées au sirop.

Rendez-vous ensuite au marché aux fleurs, une marché coloré et animé situé au bord du canal Singel où vous trouverez toutes les sortes de fleurs existantes à très bas prix. Un régal pour tous les sens !

Marchez ensuite vers la Maison de Rembrandt (Rembrandthuis), l’un des incontournables d’Amsterdam. Le peintre néerlandais a habité dans cette maison durant 20 ans, s’en servant aussi comme atelier et école pour ses apprentis. Vous vous trouverez alors alors dans l’ancien quartier juif d’Amsterdam, où peu de vestiges subsistent après l’Occupation nazie.

Enfin, finissez cette journée riche en découvertes en arpentant le Red Light District ou quartier rouge, où règne le goût du scandale. Si l’envie vous en prend, visitez le musée de l’érotisme, le musée du sexe ou encore le musée du cannabis.

Pour manger, de nombreuses options s’offrent à vous : vous pouvez choisir de dîner dans un bistrot (ils sont nombreux dans ce coin, comme In de Waag ou Bistrot Berlage), dans le quartier chinois à quelques minutes du Red Light District, ou encore de sortir le grand jeu (The White Room par exemple est un restaurant du Guide Michelin). Si vous optez pour une brasserie, ne passez pas à côté des plats typiques tels que le Erwtensoep, une soupe aux pois servie avec de charcuterie fumée, le Stamppot, une purée de légumes et pommes de terre servie accompagnée de bacon et de saucisse, ou encore le Kibbeling (cabillaud frit) ou le hareng fumé.

Le deuxième jour : autour des canaux

Le deuxième jour, commencez par un incontournable : la Maison d’Anne Frank. La famille Frank a passé deux ans dans cette maison avant d’être déportée, durant lesquels Anne Frank a tenu un journal intime qui est devenu célèbre. Le musée retrace leur histoire, et organise des expositions temporaires sur le thème de l’antisémitisme et de la déportation des Juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale.

anne-frank-musee

Après cette visite riche en émotions, détendez-vous avec le Musée de la Péniche (Houseboat Museum), situé juste à côté. Une maison flottante y a entièrement été reconstituée, vous permettant de découvrir les conditions de vie des Amstellodamois privilégiés qui vivent sur les péniches.

Traversez ensuite les beaux quartiers d’Amsterdam, avec de magnifiques maisons bourgeoises, pour rejoindre le Rijskmuseum, le plus grand musée des Pays-Bas où sont exposés de nombreux chefs-d’œuvre de l’art flamand (peinture, sculpture, mobilier…). Pour continuer dans la découverte des grands maîtres de la peinture néerlandaise, rendez-vous ensuite au musée Van Gogh, qui abrite la plus grande collection d’œuvres du peintre du 19ème siècle.

Vous pourrez faire une pause déjeuner dans le Pijp, quartier multiculturel bardé de coffee shops et de brasseries, avant d’aller visiter la Heineken Experience, la toute première brasserie de la marque qui est aujourd’hui visitable. Vous y découvrirez l’histoire de Heineken ainsi que son mode de fabrication, du brassage au houblon. La visite se termine avec une dégustation.

Profitez de la fin d’après-midi pour faire un tour en péniche sur les canaux, un incontournable pour découvrir Amsterdam autrement. Vous pouvez aussi réserver ce moment pour la nuit : rien de tel qu’une balade nocturne pour ressentir la magie de la « Venise du Nord » !

amsterdam-pont

Le soir, allez manger au Hard Rock Café Amsterdam, la mythique chaîne américaine installée sur les bords des canaux. Après le restaurant, les mélomanes apprécieront un concert à la mythique salle de concert Concertgebouw.

Où dormir à Amsterdam ?

Pour trouver un hôtel, choisissez d’abord le quartier où vous souhaitez passer la nuit. Le quartier des canaux et le quartier des musées, par exemple, est plutôt calme et correspondra tout à fait aux familles avec enfants. Nous vous recommandons le Hampshire Hotel Prinsengracht, un petit hôtel situé idéalement à proximité des canaux et doté d’un petit jardin agréable, ou le Max Brown Hotel Canal District, une maison typique avec une belle vue sur les canaux, situé entre la Vieille ville et le Jordaan, à proximité de la gare centrale (et avec petit déjeuner compris).

Si vous recherchez un endroit où les soirées sont animées et où vous pourrez sortir boire un verre à toute heure de la soirée, cherchez un hôtel dans le quartier rouge, la vieille ville ou le Pijp. Si vous recherchez un Bed & Breakfast, le Manikomio est idéal car très central, entre la Vieille Ville et le quartier rouge. Côté auberges de jeunesse, St Christophers Inn at The Winston est propre, agréable et doté d’une terrasse sur les toits.