Comment faire pour ne pas souffrir du JetLag

Le transport aérien est un développement récent dans l’histoire de l’humanité. Avec les vols long courrier est apparu le Jetlag. Le décalage horaire (JetLag) peut engendrer des troubles sur votre santé, voici comment en réduire les effets.

Qu’est-ce que le jetlag ?

Aussi appelé trouble du décalage horaire, le jetlag est un problème de sommeil temporaire qui peut affecter toute personne qui voyage rapidement à travers plusieurs fuseaux horaires.

Le corps a sa propre horloge interne, ou rythme circadien, qui vous dit quand rester éveillé et quand dormir. Le décalage horaire se produit parce que l’horloge biologique est toujours synchronisée avec votre fuseau horaire d’origine, plutôt qu’avec le fuseau horaire dans lequel vous avez voyagé. Plus vous avez traversé de fuseaux horaires, plus vous êtes susceptible d’être victime du décalage horaire.

Le décalage horaire peut causer de la fatigue, de l’inconfort, de la difficulté à rester alerte et des problèmes gastro-intestinaux. Le décalage horaire est temporaire, mais il peut réduire considérablement le confort de vos vacances ou de vos voyages d’affaires. Heureusement, il existe des mesures que vous pouvez prendre pour aider à prévenir ou à réduire le décalage horaire.

Symptômes du Jetlag

souffrir du JetLagLes symptômes du décalage horaire peuvent varier. Il se peut que vous ne ressentiez qu’un ou plusieurs symptômes. Certains des symptômes du décalage horaire sont les suivants :

  • Troubles du sommeil, comme l’insomnie, le réveil précoce ou la somnolence excessive
  • Fatigue pendant la journée
  • Difficulté à se concentrer ou à performer au niveau habituel
  • Problèmes d’estomac, constipation ou diarrhée
  • Une sensation générale d’inconfort
  • Sautes d’humeur

Combien de temps faut-il pour que ces symptômes disparaissent ?

Le décalage horaire est un problème temporaire. Le temps nécessaire pour ne plus ressentir les effets du décalage horaire dépend de la personne et du type de voyage effectué. Une des variables importantes est le nombre de fuseaux horaires traversés. En général, notre corps absorbe chaque jour l’impact causé par la traversée de deux fuseaux horaires. Par conséquent, si vous avez fait un voyage au cours duquel vous avez traversé six fuseaux horaires, votre cycle circadien devrait être synchronisé de nouveau dans environ trois jours.

Comment éviter de souffrir du décalage horaire

Bien que le décalage horaire dépende de plusieurs facteurs externes, il y a certaines choses que nous pouvons faire pour minimiser l’impact du décalage horaire.

1-. Des lunettes qui jouent sur la lumière

La luminosité est la première cause du décalage horaire

La meilleure façon de vaincre le jetlag est de donner rapidement et clairement à votre corps les informations dont il a besoin sur le nouveau fuseau horaire. Bref, votre corps a besoin d’une bonne quantité de sommeil et d’ensoleillement au bon moment. Ce qui n’est pas possible naturellement quand on change de fuseau. Découvrons ensemble plusieurs solutions surprenantes qui vont vous permettre de vaincre les effets négatifs du jetlag.

Nos rythmes circadiens ont évolué pour être liés au jour, ce qui signifie que notre horloge interne peut facilement être influencée par l’heure et la quantité de la lumière du jour.

Les voyageurs aériens expérimentés savent d’ailleurs qu’il est plus difficile de traverser les fuseaux horaires vers l’est que vers l’ouest, parce que voyager vers l’est raccourcit les jours et les allonge vers l’ouest. Cela signifie que votre rythme circadien doit faire plus de chemin pour rattraper son retard.

Il existe des lunettes intelligentes qui vous permettent de réduire voire de supprimer totalement les effets de ce décalage.

Les lunettes RE-TIMER

Le décalage horaire est causé par un désalignement entre votre rythme de sommeil et votre heure d’arrivée. Lorsque vous traversez les fuseaux horaires, votre corps ne sait pas s’il doit être éveillé ou endormi. Cela vous donne l’impression d’avoir un décalage horaire.

Les lunettes RE-TIMER utilisent la luminothérapie pour vous aider à retrouver un rythme de sommeil normal après votre voyage.

Par exemple, si vous voyagez vers l’ouest, vous vous sentirez souvent fatigué trop tôt. Vous aurez un sommeil interrompu, vous vous réveillerez toute la nuit et vous aurez de la difficulté à rester endormi. Le port des lunettes RE-TIMER le soir pourra vous aider à retrouver votre rythme de sommeil normal.

AYO, une autre solution de lutte contre le jetlag

Les lunettes GOAYO fonctionnent de la même manière que les précédentes, vous verrez cependant qu’elles possèdent une forme particulièrement différente des autres.

Selon leur slogan, les lunettes AYO vous aideront à vous adapter au nouveau fuseau horaire trois fois plus rapidement.

FLYKITT.COM, une solution prometteuse

FlyKitt propose une technologie nouvelle et vraiment très prometteuse. Avec des des lentilles adaptées, vous influencerez comment votre corps réagit au conditions diurnes et nocturnes.

D’après eux, la technologie est guidée par un algorithme qui s’occupe de générer des programmes personnalisés en fonction du voyage, tout en prenant en considération les temps de vols, les arrêts, mais surtout vos besoins personnels.

2-. Avant le vol

  • Lorsque vous achetez des billets d’avion, vous devez tenir compte de variables telles que l’heure d’arrivée à destination ou si vous allez voler la nuit. Les experts recommandent que sur les vols long-courriers, le meilleur moment pour atterrir à destination est le matin. Ce faisant, la lumière du soleil vous aidera à rester éveillé et à ajuster votre sommeil le plus tôt possible en fonction des horaires de la destination.
  • Si le vol est vraiment long et que vous allez traverser un bon nombre de fuseaux horaires, il peut être une bonne option de faire une escale pour le diviser en deux.
  • Adaptez progressivement vos horaires à ceux de votre destination : déplacer lentement vos habitudes quotidiennes vers les nouveaux horaires que vous trouverez à votre destination.
  • Le bon sens : Si vous voulez minimiser l’impact du décalage horaire, vous devriez essayer de ne pas commettre d’excès avant le voyage. Commencer le vol avec une gueule de bois, un manque de sommeil ou du stress est une grosse erreur.

3-. Pendant le vol

  • Faites attention à ce que vous mangez et buvez, la nourriture pendant le vol est de base pour limiter les effets du décalage horaire à notre arrivée à destination. Vous devrez éviter les produits contenant de la caféine ou de l’alcool. Tous deux endommageront votre repos pendant et après le vol. De plus, leurs effets seront modifiés et augmentés par l’altitude. Il est également important de rester hydraté, car les conditions dans l’habitacle entraînent une perte importante d’humidité. Essayez de boire de l’eau régulièrement.
  • Quant à la possibilité de prendre des somnifères, le consensus des experts confirme qu’il vaut mieux ne pas le faire, car, lorsque nous sommes en hauteur, nous pouvons vous laisser beaucoup plus groggy que prévu.
  • Déplacez-vous dans l’avion : Se déplacer dans l’avion est vital sur n’importe quel vol longue distance. Ce faisant, vous bénéficierez de deux avantages. D’une part, vous éviterez la formation de caillots sanguins qui peuvent avoir de graves conséquences sur la circulation. D’autre part, vous garderez votre corps alerte et moins stagnant, ce qui aidera à réduire les effets néfastes du décalage horaire.
  • Soyez aussi à l’aise que possible : Se sentir à l’aise pendant le vol est essentiel pour vous garder calme et détendu, réduisant ainsi les problèmes de décalage horaire. Pour ce faire, portez des vêtements confortables et élastiques et portez un certain type d’oreiller (ceux donnés dans les avions ne sont généralement pas la meilleure option). De plus, plusieurs expériences ont confirmé qu’il est conseillé de réduire l’intensité de la lumière reçue dans la cabine, donc, si vous volez pendant la journée, il ne serait pas superflu de porter des lunettes de soleil pendant une partie du trajet.

4-. A destination

  • S’adapter à l’heure locale le plus tôt possible : Peu importe votre fatigue, si vous arrivez à destination le matin, il est préférable de rester éveillé jusqu’à la tombée de la nuit. Cela aidera votre corps à synchroniser, plus rapidement, l’horloge biologique avec le nouveau fuseau horaire dans lequel vous vous déplacez. La même chose se produit au  sujet des repas. Il vous suffit de vous adapter aux usages des horaires locaux dès votre arrivée.
  • Faites de l’exercice léger : Lorsque vous arrivez à destination, faites une promenade et continuez à bouger, car cela vous aidera à retrouver la coordination et à activer votre corps pour commencer à revenir à la normale. Cependant, vous devez éviter les excès. Pas de sortie pour courir un semi-marathon afin d’explorer sainement la nouvelle destination.
  • Soyez attentif à votre exposition à la lumière vive : L’exposition à la lumière, qu’elle soit artificielle ou naturelle, est l’un des principaux facteurs influençant le rythme circadien du corps. Par conséquent, pour éviter le décalage horaire, il est important de réglementer l’exposition à celui-ci, en obtenant un modèle pour vous aider à vous adapter aux horaires de votre nouvel emplacement. En général, si vous voyagez vers l’ouest, le fait de vous exposer plus longtemps à la lumière du coucher du soleil vous aidera à vous adapter à votre nouveau fuseau horaire. Si vous voyagez vers l’est, c’est la lumière du matin qui vous convient.

Exception : Cette règle change lorsque vous traversez plus de 8 fuseaux horaires pendant le voyage, car votre corps confondra la lumière du matin avec celle du soir. Dans ces cas, et lorsque vous avez voyagé vers l’est, il est préférable de porter des lunettes de soleil le matin et de vous exposer à la lumière du soleil couchant. Si vous avez voyagé vers l’ouest, vous devrez éviter la lumière du soleil des heures qui précèdent le crépuscule.